En Lecture

« ARABIYAT »: QUAND LE CINEMA HONORE LES FEMMES DU...

« ARABIYAT »: QUAND LE CINEMA HONORE LES FEMMES DU MONDE ARABE

Initié par la Cinémathèque de Tanger, Arabiyat est un programme consacré aux femmes du monde arabe vues par les femmes cinéastes de la région.

C’est face aux inégalités que connaissent actuellement les femmes arabes dans le monde, que l’initiative Arabiyat a vu le jour. Ainsi, diverses réalisatrices de renommée internationale nous éclairent sur la situation de la femme arabe à travers l’oeil cinématographique, afin de lui redonner la place prépondérante qu’elle mérite.

Arabiyat, ce sont des temps de projections de 12 films réalisés par des femmes arabes, des rencontres avec ces cinéastes, des tables rondes et un colloque, tous en accès libre. Hiam Abbass, actrice, réalisatrice et productrice palestinienne, en est la marraine.

Ainsi, à partir du 30 Mars 2018, le public marocain pourra découvrir en exclusivité des films issus du Maroc, Tunisie, Liban, Egypte, mais aussi échanger avec ces femmes réalisatrices dans le cadre de débats.

Dédié à Fatima Mernissi, figure féministe emblématique du Maroc, cet événement d’envergure donne son coup d’envoi avec une première projection le 30 Mars à 19H00 du documentaire“L’heure de la libération a sonné”, réalisé par la libanaise Heiny Srour, première femme arabe à avoir été sélectionnée au Festival de Cannes en 1974.

Ce film insiste sur un des aspects les plus originaux de la révolution omanaise de 1970 : la participation des femmes à l’élaboration des décisions, à l’organisation des tâches et à l’exécution des projets. « Ainsi, le rôle exercé par la femme arabe dans le Front de libération du Dhofar, est un rôle exceptionnel dans le contexte culturel arabe, et a été déterminant dans la décision de tourner un film sur la lutte populaire à Oman. C’est au degré de libération des femmes que se mesure la réussite d’une révolution » déclare la réalisatrice Hein Srour. (Extrait du « monde-diplomatique.fr »)

 

 


Commentaires fermés