Exposition « A circus act behind bars of lilac and blood » — Soufiane Ababri

📣 VERNISSAGE 📣
JEUDI 19 DÉCEMBRE 2019 – 19h00/22h00

✖ EXPOSITION ✖

« A circus act behind bars of lilac and blood » de Soufiane Ababri

DU 20 DÉCEMBRE 2019 AU 14 FÉVRIER 2020

📍KULTE CENTER FOR CONTEMPORARY ART
7 rue Benzerte
Centre ville – Rabat

đŸš© EntrĂ©e Libre

—————————————————————-

Du 20 dĂ©cembre 2019 au 14 fĂ©vrier 2020, Kulte invite l’artiste Soufiane Ababri Ă  prĂ©senter ses Bed work.
Alors que l’artiste aime rĂ©aliser ses Ɠuvres au lit, allongĂ©, faisant de cet espace de l’intime un lieu de crĂ©ation, ses prĂ©occupations mĂȘlent l’intime et le sociĂ©tal. En adressant entre autres ses reprĂ©sentations de l’identitĂ© gay, Soufiane Ababri s’intĂ©resse aux complĂ©mentaritĂ©s d’une sociĂ©tĂ© plutĂŽt qu’Ă  ses contradictions.

A circus act behind bars of lilac and blood prend pour prĂ©texte narratif la relation ambigĂŒe et Ă©quivoque qu’entretenait Jean Genet avec Abdallah Bentaga, un jeune acrobate. DĂ©laissĂ© par son compagnon et minĂ© par de nombreuses chutes, le funambule se suicide en 1964 entourĂ© des livres de Genet. Ce dernier lui dĂ©dira plus tard Le Funambule, long poĂšme en prose Ă©crit comme une lettre ouverte d’amour.
A circus act behind bars of lilac and blood n’est pourtant pas le rĂ©cit d’une relation amoureuse.
C’est une invitation, Ă  travers un dispositif fictionnel au rĂ©fĂ©rentiel queer et poĂ©tique, Ă  penser les formations de pouvoir qui gouvernent l’expĂ©rience de la diffĂ©rence, de l’identitĂ© et de l’intimitĂ©.
__

Soufiane Ababri est nĂ© en 1985 Ă  Rabat. DiplĂŽmĂ© de l’École nationale des arts dĂ©coratifs de Paris ENSAD, il a dĂ©jĂ  participĂ© Ă  de multiples expositions, par exemple au MAC/VAL Ă  Vitry-sur-Seine, Ă  l’Institut Français d’Amsterdam, Ă  BĂ©tonsalon Ă  Paris ou SPACE Londres … Le travail de Soufiane Ababri dĂ©coule d’une « autobiographique de groupe », au sens oĂč l’artiste observe une dĂ©contraction identitaire au profit de l’Ă©criture d’une histoire commune, s’appuyant sur le Maghreb, l’Afrique, la marginalisation sexuelle, le post-colonialisme, mettant en lumiĂšre l’influence de la violence sur les formes de l’Histoire de l’art, sur les identitĂ©s culturelles, sur les comportements touristiques…

L’artiste met rĂ©guliĂšrement en relation culture visuelle et revendications identitaires, notamment par l’utilisation d’images volĂ©es. Quand il exploite des archives, des enregistrements de sa famille, des clichĂ©s cinĂ©matographiques, des peintures, des coupures de presse, ou mĂȘme quand il photographie des passants sans leur consentement, son intention est de les rĂ©inscrire dans une histoire qui, souvent, s’est construite sans eux. Son geste est souvent en marge, non autoritaire, avec la volontĂ© de ne maĂźtriser aucun mĂ©dium. Ses oeuvres font partie de plusieurs collections privĂ©es et publiques dont le MAC/VAL, le FRAC Poitou-Charentes.

Date

DĂ©c 20 2019 - FĂ©v 14 2020

Heure

07:00 PM - 07:00 PM

Tarif

Entrée libre

Étiquettes

Art_contemporain

Lieu

KULTE GALLERY & EDITIONS
7 rue Benzerte, quartier Hassan, Rabat
Catégorie

Commentaires fermés