En Lecture

« LE FOU DU ROI » DE MAHI BINEBINE

« LE FOU DU ROI » DE MAHI BINEBINE

RÉSUMÉ

« Je suis né dans une famille shakespearienne. Entre un père courtisan du roi pendant quarante ans et un frère banni dans une geôle du sud. Il faut imaginer un palais royal effrayant et fascinant, où le favori peut être châtié pour rien, où les jalousies s’attisent quand la nuit tombe.
Un conteur d’histoires sait que le pouvoir est d’un côté de la porte, et la liberté de l’autre. Car, pour rester au service de Sa Majesté, mon père a renoncé à sa femme et ses enfants. Il a abandonné mon frère à ses fantômes. Son fils, mon frère, dont l’absence a hanté vingt ans ma famille. Quelles sont les raisons du « fou » et celles du pèreRésultat de recherche d'images pour "livre le fou du roi" ?
Destin terriblement solitaire, esclavage consenti…
Tout est-il dérisoire en ce bas monde ? Mon père avait un étrange goût de la vie. Cela fait des années que je cherche à le raconter. Cette histoire, je vous la soumets, elle a la fantaisie du conte lointain et la gravité d’un drame humain. »

Mahi Binebine, célèbre peintre marocain, sculpteur et écrivain, raconte dans son nouveau roman, l’histoire de son père, bouffon de feu le Roi Hassan II pendant ses années de règne, lui portant alors un amour et une admiration considérable, au détriment de sa famille. Celui-ci renie son fils qui avait participé au coup d’Etat de Skhirat en 1971 à la suite duquel ce dernier passera 18 ans dans les bagnes de Tazmamart. « Avais-je d’autres choix que de renier mon sang ? Le renier publiquement, haut et fort. Rompre tout lien qui me réunissait à l’assassin qui s’en prit à la vie de mon maître. » Pour Mahi Binebine, ce livre est une réconciliation avec son père, à qui il en a voulu de nombreuses années, mais aussi une délivrance.

 

« Le fou du Roi » a été sélectionné pour le prix « Ranaudot 2017 », après avoir participé au salon du Livre de Paris en Mars dernier.

 

 

 


ARTICLES SIMILAIRES

Commentaires fermés