En Lecture

GHIZLAINE CHRAIBI: RENCONTRE LITTERAIRE

GHIZLAINE CHRAIBI: RENCONTRE LITTERAIRE

Un article de Chaima Boussik

Ce 13 Novembre 2018, Ghizlaine Chraibi auteure et psychothérapeute, nous conviait au «Carrefour des Livres», en plein Maarif, pour nous parler de son deuxième et tout récent ouvrage :«L’étreinte des chenilles.»

Dans ce nouveau roman, l’écrivaine nous embarque avec flegme et panache, dans un univers où les femmes règnent en maitre.

En Fractalie, un pays ressemblant étrangement au notre, le matriarcat réduit en pièce – après des années de patriarcat – la suprématie masculine.

La Femme reprend le contrôle. De la famille à la politique, en passant par l’administration et le commerce, c’est elle qui dirige et tient les rênes.

C’est avec un style acerbe, mais bienveillant, que l’auteur bouscule les codes sociaux préétablis, et met sagement le doigt où ça fait mal.

Mise en exergue brillantes, des absurdités et injustices, qui lient depuis des siècles les deux genres.

Le féminin, le masculin. Opposition frontale et dévastatrice d’une dynamique dominant/dominé. Par cette dualité, nous comprenons que les notions de compréhension, de respect, de tolérance et d’écoute sont vitales, nécessaires et salvatrices.

Dérouter, choquer, titiller, bouleverser, c’est le parti prit qu’a choisi Ghizlaine, pour nous faire réfléchir.

Ce livre est un cri de liberté, il semble nous dire : « Femme émancipe toi ! Prends ta vie en main ! Donne-toi enfin le droit de briller pour toi et non plus à travers un père, un mari ou un fils ! »

Un hymne à la femme, qui pourrait bien faire verdir nos petits machos.

C’est dans une ambiance chaleureuse et calfeutrée, que l’écrivaine répondait volontiers, aux questions des lecteurs venus à sa rencontre. Assurée par une verve douce et puissante, nous avons pu apprécier, la personnalité touchante de Ghizlaine Chraibi.

Une femme pétillante, apaisante ;  pleine de lumière et de sagesse.

Après ce riche entretien, elle a tout naturellement accordé une séance de dédicace. Occasion pour Kawn Culture de lui poser une dernière question.

« Bonsoir Ghizlaine ! Dites-moi ? Si vous aviez un message à transmettre aux femmes, d’instinct sans trop réfléchir lequel serait-il ?

D’un sourire, elle répondit à mon salut, prit délicatement mon bloque note et y inscrivit au feutre noir indélébile, cette phrase qui me laisse encore à réfléchir « Ecoutez votre cœur, pas vos muscles ! »

Mais qu’a-t-elle bien pu vouloir dire ?  S’adresse t- elle réellement aux femmes ? Ou plutôt aux hommes ? Pas de réponse catégorique…

C’est aussi ça, le pouvoir de l’auteure ! Nous laisser nous interroger et chercher nos propres vérités.

Ghizlaine Chraibi : rencontre, avec une remarquable maïeuticienne de la pensée, et de l’esprit.

 

 


Commentaires fermés