En Lecture

LES RENCONTRES « HAKWARA » OU COMMENT PROMOUVOIR L...

LES RENCONTRES « HAKWARA » OU COMMENT PROMOUVOIR LA LIBERTE D’EXPRESSION A TRAVERS LA CULTURE

L’association « Racines » organise les rencontres « HAKWARA : pour la promotion de la culture et de la liberté d’expression », et ce du 22 au 25 mars 2018, à Casablanca, au Cinéma Rialto et à la Fabrique Culturelle des anciens abattoirs.

HAKWARA propose d’ouvrir un débat public, et de parler de la liberté d’expression en tant qu’élément structurant du citoyen, de la société et de la démocratie au Maroc.

HAKWARA fait suite au projet « Speakart – pour la promotion de la liberté d’expression et de la culture de redevabilité », visant la sensibilisation des citoyen.ne.s à leurs droits fondamentaux.

 

SpeakArt bénéficie du soutien de l’Ambassade britannique à Rabat.

Au programme :
– Théâtre : Dialy – Théâtre Aquarium / Théâtre d’improvisation -S’toon Zoo
– Débats autour de la liberté d’expression et la liberté de création artistique
– Projection du documentaire “Ma belle école“, produit par Racines dans le cadre du projet سبيك آرت – SpeakArt et réalisé par Rajae Hammadi et Zakaria Rochdi.

Parmi les deux débats sur la liberté d’expression, l’un sera du point de vue de l’islam, et l’autre du point de vue artistique. Pour le débat du Samedi, l’oeuvre de Khadija Tamim, l’artiste censurée à Tetouan pour son oeuvre de Khmissat, sera exposée pendant le débat.

Les tickets gratuits sont disponibles dès lundi 19 mars, de 10h à 18h aux locaux de l’association Racines (30, Rue Banafsaj, Résidence Berth II, 2ème étage, Appt. 8, Mers Sultan, Casablanca) ou à Racines Carrées (18, Avenue Hassan Sghir, Escalier C, 7ème étage, Appt. 96, Casablanca)

Entrée libre et gratuite à tous les événements dans la limite des places disponibles.

A propos de « Racines »:

L’association Racines, milite, à l’échelle nationale, régionale et continentale, pour la promotion de l’accès à la culture pour tous en tant que droit humain universel, la promotion de la culture en tant que vecteur de démocratie et de développement humain, social et économique, le plaidoyer pour la mise en place d’une politique culturelle dans nos pays respectifs, le plaidoyer pour une véritable économie de la culture et des industries créatives viables pour les artistes ainsi que Lle plaidoyer pour le statut des artistes et leurs droits et pour la liberté de création

Programme de l’événement HAKWARA:

 


Commentaires fermés